Quels sont les différents coûts associés au portage salarial ?

Le système du portage salarial est une méthode de fonctionnement qui permet à une personne d’être autonome tout en étant affiliée à une société de portage en tant que salarié. Différents coûts sont associés au portage salarial et prêtent, quelques fois, à confusion pour les salariés portés. Dans cet article, des informations vous sont données pour un peu plus d’éclaircissements à ce sujet.

Les différents coûts du portage salarial

Le portage salarial est un statut qui se situe entre le statut d’entrepreneur et de salarié. Des coûts valables pour les deux statuts sont affiliés au salarié porté et méritent d’être connus. 

Dans le meme genre : Quelles sont les astuces essentielles pour rédiger un CV performant ?

Qu’est-ce que le portage salarial

Le portage salarial est une méthode de travail qui permet à une personne de travailler comme salarié indépendant auprès d’une société de portage sans avoir à créer une société. Il bénéficie des conditions sociales de salarié tout en ayant l’obligation de payer aussi des charges associées aux salariés et au portage.  Ce salarié porté fixe lui-même les coûts et les conditions de ses prestations. 

Quels sont les coûts impliqués au portage salarial

Pour savoir quel est le coût du portage salarial en 2024, il est nécessaire de prendre connaissance des divers frais qui y sont liés. 

Sujet a lire : Stratégies pour améliorer le service client dans les petites entreprises de vente de produits électroniques

  • Les coûts liés à la gestion

Les coûts liés à la gestion concernent surtout les frais de fonctionnement de la société de portage sur les côtés administratifs, comptables, juridiques et fiscaux vis-à-vis des missions du salarié porté. Ces frais sont déduits des revenus mensuels sur les prestations et à titre indicatif, représentent au minimum 3% de ces coûts. Les coûts du portage salarial varient selon les sociétés de portage et les coûts des missions. 

  • Les déductions sur la paie du salarié porté

Les prélèvements sur salaire sont les cotisations sociales, l’impôt sur le revenu, les charges patronales, les divers impôts et taxes liés à son activité et d’autres charges contributives selon le cas. A titre d’information, le montant de ces déductions équivaut approximativement à 50% des coûts des prestations facturés avant la déduction de l’impôt sur le revenu.

Les coûts du portage salarial et ceux d'une structure d'entreprise classique

Pour une entreprise classique, les charges patronales sont payées par l’entreprise ; par contre, pour le système de portage salarial, elles sont pour le salarié porté, en plus de ses charges sociales.

Avantages et inconvénients financiers du portage salarial

Le système de portage salarial implique des avantages financiers pour le salarié porté. Il a la liberté de fixer lui-même le coût de ses prestations et peut bénéficier des mêmes couvertures sociales qu’un salarié classique : assurance maladie, cotisation pour la retraite et le chômage pour pouvoir toucher des ARE s’il y a fin ou rupture de contrat. Aussi, sa condition de salarié porté lui permet de recourir à un emprunt bancaire dans le cadre d’un projet immobilier.

Par ailleurs, le salarié porté doit se plier aux divers coûts liés à son activité, qui peuvent varier selon le chiffre d’affaires, et doit tenir compte des frais de gestion et des déductions sociales pour fixer son tarif.

Le portage salarial est un moyen pour travailler sans avoir à passer par la création d’une société, de bénéficier du statut de consultant et du statut de salarié auprès d’une société de portage, et d’être autonome dans la détermination de sa prestation. Cependant, les coûts liés au portage salarial sont à prévoir et le moyen de minimiser ces coûts consiste à revoir les frais liés à la gestion et les accompagnements.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés